baniere du site

LES PIÈCES 

Black Swan (2009)

Présentation

Création le 21 avril 2009 Bonlieu Scène nationale, Annecy (France)

Chorégraphie Gilles Jobin
Danse Susana Panadès Diaz, Hildur Ottarsdottir/Isabelle Rigat(cast2), Gilles Jobin, Gabor Varga
Lumière Daniel Demont
Musique Cristian Vogel
Assistante chorégraphie Isabelle Rigat

Production Cie Gilles Jobin - Genève
Coproduction Bonlieu Scène nationale, Annecy – Théâtre de la Ville, Paris - Dampfzentrale, Berne - Theater Chur
Avec le soutien de La Loterie Romande, Pour-Cent Culturel Migros, Corodis
Donation Zuger Kulturstiftung Landis & Gyr, Fondation Ernst Göhner

Avec la collaboration de Beirut International Platform of Dance, Beyrouth - Les Rencontres Chorégraphiques de Carthage, Tunis – Dance Week Festival, Zagreb - Latitudes Contemporaines, Lille

Gilles Jobin bénéficie d’une convention de soutien conjoint pour la période 2007-2009 de la Ville de Genève, de la République et Canton de Genève et de Pro Helvetia

Gilles Jobin est artiste associé à Bonlieu Scène nationale, Annecy


L’intitulé “Black Swan” convoque le philosophe Karl Popper et ses théories sur la puissance de l’improbable, de l’imprévisible. Gilles Jobin s’ouvre aux événements imprévus pour les rendre favorables au développement de sa chorégraphie, sans logique de prévision. Il se confronte au corps en mouvement, au mouvement déchargé du sens, au mouvement libéré du discours. Chorégraphie d’une harmonie troublante où le geste émerge et s’envole au-delà du possible.

Dans Black Swan, le mouvement se construit par une succession de phrases dansées méticuleusement écrites, sans boucles ni répétitions et montées par ordre chronologique, à l’image d’une calligraphie japonaise.
L’imbrication de séquences chorégraphiques (solo, duo, puis trio) se décline comme une trilogie, pièces imbriquées les unes aux autres. La chorégraphie s’opère sous le regard et l’action opératoire d’un technicien danseur que l’on rencontre dans certaines déclinaisons du théâtre japonais. Opérateur essentiel du déroulement du spectacle qui met son corps à disposition du mouvement de l’autre.