Diya Naidu – danseuse

Diya Naidu a compté durant près de 8 ans parmi les membres de Attakkalari, une compagnie pionnière dans le domaine de la danse contemporaine en Inde ou elle a obtenu son diplôme en Movement Arts and Mixed Media du Attakkalari Centre for Movement Arts, Bangalore.  Diya s’est formée aux arts martiaux indiens, à la danse classique et traditionnelle indienne, au yoga ou encore à la danse contemporaine. Depuis 2014, elle se produit en tant que chorégraphe et artiste indépendante. Elle a créé différentes pièces à l’international, notamment lors de résidences d’artistes soutenues par Pro Helvetia. EN 2015 elle a créé son solo RED DRESS WAALI LADKI et en 2014, RORSCHACH TOUCH produit par le Goethe Institut et le Collective Sandbox. Récemment, Diya Naidu a travaillé sur les thèmes du genre, de l’intime, de la perception de l’âge ou encore de celui des castes dans son pays d’origine. Elle a créé LSHVA, un espace dédié à la danse à Bangalore, et dirige le programme de danse du SHOONYA CENTRE FOR ART AND SOMANTIC PRACTICE. En 2015 elle participe au GVA SESSIONS à Genève, et en 2017 elle rejoint la Cie Gilles Jobin et danse dans la pièce en réalité virtuelle VR_I et en 2018 dans la pièce de danse en réalité augmentée Magic Window, puis Dance Trail (AR, 2020) et la Comédie VirtuelleLa Comédie Virtuelle – live show (VR multi-utilisateur, 2020-21).