Tidiani N’Diaye – danseur

Après 4 ans de formation dans le centre de danse Donko Seco à Bamako, sous la direction de la chorégraphe haïtienne Kettly Noël, Tidiani N’Diaye obtient en 2009, le Premier prix du Bal des Donkelaw, organisé par l’Institut français de Bamako et Donko Seko pour sa pièce Être différent. Il entre au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers sous la direction d’Emmanuelle Huynh en 2011 et obtient le diplôme national supérieur de danseur professionnel et une Licence en art du spectacle à l’Université de Paris VIII, en 2013. En septembre 2013, il entre au Centre National Chorégraphique de Montpellier au sein du Master ex.e.r.ce, sous la direction de Mathilde Monnier dont il sort diplômé en 2015. Depuis 2010, il mène des projets entre danse et art numérique. En 2010, il crée la structure Copier Coller (centre de ressource multimédia et de création artistique) à Bamako, puis en 2013 la Cie Copier Coller à Angers (France). Tidiani a notamment dansé pour la Cie Gilles Jobin dans Le Chaînon Manquant – The Missing Link (Suisse), pour la Cie Blonba dans Alla te Sunogo (France / Mali), ou encore pour la Cie Dagada dans Grenzland (Allemagne). En 2017, il danse pour la Cie Gilles Jobin dans la pièce en réalité virtuelle VR_I et en 2018 dans la pièce de danse en réalité augmentée Magic Window. En 2018, il crée le Festival International Bamako BAM. Il collabore à nouveau pour la Cie Gilles Jobin pour Dance Trail (AR, 2020) et La Comédie Virtuelle (VR multi-utilisateur, 2020).