Braindance (1999)

Gilles Jobin

Création le 11 Août 1999 FAR Festival, Nyon (Suisse)

PRÉSENTATION 

Braindance, chorégraphie hypnotique, se déroule dans un environnement sonore, le « sixième danseur » qui tient la pièce sous tension. Vibrations, musiques, lumières sont réfléchies de façon organique et s’ajustent au plus près des corps. Ici le corps devient lui-même le document des violences quotidiennes transmises par les médias.
Gilles Jobin brouille les identifications et développe des formes hybrides, des postures crucifiées, des corps dans dont le relâchement souligne la chair, suggère la mort, la sexualité, le sacré. Les corps sont manipulés par des interprètes sans état d’âme. Les corps sont soulevés, déshabillés, on leur impose des postures proches du viol, des corps soufflés comme après la déflagration d’une bombe. Ils sont pourvus d’une force d’évocation et sollicitent en nous des strates de mémoire. Une œuvre où la tension monte uniquement par l’image et l’accumulation des postures.

Braindance (1999). Copyright P. Ros

CRÉDITS

Chorégraphie Gilles Jobin 
Musique Franz Treichler 
Danseurs Cuqui Jerez/Estelle Héritier (cast 2), Gilles Jobin, Dominik Schötschel/Juan Dominguez (cast 2), Nuria de Ulibarri, Geneviève Byrne/Vinciane Gombrowicz (cast 2) 
Musique Additionelle The Young Gods and Subspicy 
Lumiére Emma Wilson 
Son Clive Jenkins 
Directeur technique Daniel Demont 
Costumes Anna Van Bree

Un projet d’Artsadmin (Londres, UK) 
Production Parano Productions (Lausanne, CH) 

COPRODUCTION

Theatre Arsenic (Lausanne, CH), Zuercher Theater Spektakel (Zurich, CH), Maison des Arts (Thonon-Evian, F) et FAR Festival des Arts Vivants (Nyon, CH). 

SOUTIENS

Migros, Corodis, Canton de Vaud, SSA, Ville de Lausanne, Pro Helvetia Fondation Suisse pour la Culture, Loterie Romande, Fondation Nestle Pour l’Art, Fondation Stanley Thomas Johnson.

REVUE DE PRESSE